Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Un travail bien fait…

par   /   10 juin 2015  /   Commentaires fermés sur Un travail bien fait…

« Le jour est le père du labeur, et la nuit est la mère des pensées. » — Anonyme    

« J’ai toujours été un oiseau de nuit… » — Michel A. Di Iorio    

Les COULIS de SAGESSE    

Un travail bien fait…

Une réflexion signée Michel A. Di Iorio    

La plupart des entreprises de service sérieuses doivent leur viabilité et leur longévité à la loyauté de leur clientèle, et par extension, à leur satisfaction profonde et leur conviction d’avoir été bien servis. C’est pourquoi je vous raconte une anecdote qui illustre bien ce propos, bien que celle qui rendait le service ne le faisait pas en considération d’un gain monétaire. Elle le rendait parce que son « client » en avait grandement besoin. Pour elle, c’était une question d’humanité…

Elle est une cliente de longue date, et pour les besoins de ce récit, je la nommerai ‹ Marie ›, dont la fidélité n’est pas en cause, car elle a toujours été bien servie chez nous. Comme ce n’est pas de moi qu’il s’agit, permettez-moi de régresser un peu. Marie est une intervenante bénévole œuvrant auprès de réfugiés qui ont demandé, et à qui on a accordé l’asile dans une des provinces canadiennes (les réfugiés sont des personnes qui ont une crainte fondée d’être persécutés dans leur pays d’origine. Les demandeurs d’asile sont des individus qui demandent la protection d’un pays). Plus spécifiquement, Marie est chargée d’établir un rapport avec eux afin qu’ils répondent aux exigences pour l’obtention des passeports et visas d’usage. Une fois les documents en main, ils sont admis au pays sous les auspices d’un programme fédéral qui prévoit l’accueil de réfugiés en fuite d’oppression dans leurs pays d’origine. La famille de réfugiés est ensuite prise en charge par les représentants d’un organisme mandaté à cette fin.

Une fois la famille arrivée au Canada, Marie les récupère à l’aéroport et les transporte vers leur destination d’accueil afin de faciliter leur intégration dans la société canadienne. Elle les aide à s’établir, surtout dans les premières semaines suivant leur arrivée au pays d’accueil.

Ce qui m’impressionne le plus de Marie est que son implication et son dévouement aux familles de réfugiés dépassent largement les bornes de son mandat. Elle lutte pour leur procurer un parrainage financier de la part du diocèse de sa localité. Ensuite, elle sollicite la contribution d’organismes charitables pour combler leurs besoins essentiels (logement, meubles, vêtements, nourriture, téléphone, soins médicaux et dentaires, services de garderie, services bancaires, apprentissage de la langue anglaise, admission dans une institution d’enseignement supérieur ou professionnel et la recherche d’emploi.

Elle fait appel à mes services depuis une douzaine d’années pour la rédaction de documents de sollicitation et de correspondance avec diverses institutions, les différents paliers gouvernementaux, bailleurs de fonds, institutions d’enseignement et les employeurs éventuels. À ces fins, elle me demande de rédiger les CV et les lettres d’introduction pour faciliter la recherche d’emploi de ses « clients », et toute correspondance pertinente à la réalisation de son objectif d’aider les familles de réfugiés à mieux s’intégrer dans leur société d’accueil… et elle fait tout ça bénévolement.

Ce qu’elle m’a appris me suivra sans doute jusqu’à dans ma tombe, car cette cliente [ma collaboratrice et amie] est devenue pour moi une sorte de mentor pour qui j’ai développé une admiration sans bornes. Il va de soi que je lui rends bien la confiance qu’elle me témoigne, et il m’arrive de travailler en soirée et les weekends pour répondre à ses demandes de façon diligente. Il m’arrive même de ne pas lui charger certaines traductions mineures, car elle ne dispose d’aucun budget pour les travaux qu’elle me demande. Elle paie mes honoraires de sa poche, et elle me paie bien.

Dans le contexte des services que je lui rends, elle m’a rappelé qu’un travail qui vaut la peine d’être effectué vaut la peine d’être bien fait. Elle m’a rappelé la valeur d’un bon client, et du sentiment du devoir accompli. Enfin, elle m’a rappelé que la plus belle récompense que l’on peut recevoir est d’aider son prochain, et je m’efforce à appliquer ses leçons dans mon travail quotidien.

Merci, Marie… et bonne vie à toi!

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

Publicité dans LA COULISSE

pr-sample2

Pour jouir d’une visibilité privilégiée dans une revue spécialisée, lue par des collègues, partenaires, fournisseurs, compétiteurs et T/A (anciens, en devenir et actuels)… annoncez-vous dans « LA COULISSE ».  

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec « LA COULISSE », votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits Webs et publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les budgets, incluant une option Web sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » offre un topo gratuit sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais « LA COULISSE » ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

« LA COULISSE » lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

« LA COULISSE » vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à « LA COULISSE » pour un bref survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

writers29

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à « LA COULISSE ».

Faites connaître LA COULISSE à vos amis et collègues entrepreneurs / travailleurs autonomes… 

Vous avez apprécié ce billet? Aidez-moi à faire connaître LA COULISSE en partageant ce billet sur vos réseaux sociaux. Pour ce faire, vous n’avez qu’à cliquer sur les icônes des réseaux sociaux que vous utilisez.

Merci.

N.B. L’utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu’aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d’artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros… riches et moins riches… publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l’aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l’entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu’une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n’ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message…

 

LES MOTS JUSTES – Nous changeons le monde… un mot à la fois!

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Recycler un pionnier

On se tape-tu un dinosaure, ou est-ce qu’on recycle un pionnier?

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :