Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Ce n’est pas qu’une simple question de SOUS…

par   /   9 septembre 2015  /   Aucun commentaire

« Toute vie qui n’a pour but que de ramasser de l’argent est une piètre vie… » — Andrew Carnegie

« L’argent n’est qu’un outil parmi d’autres! »
Michel A. Di Iorio 

CHRONIQUE des ARTISANS – une anecdote signée Michel A. Di Iorio   

Ce n’est pas qu’une simple question de SOUS…

On dit qu’on récolte ce que l’on sème dans la vie comme dans les affaires. La première fois que j’ai réalisé l’importance de cette citation fût la fois où ma fille sauta à l’eau tout habillée pour sauver un bambin d’une noyade certaine devant l’inertie des sauveteurs sur place, sans égard à sa propre sécurité…

Elle aurait pu aussi bien réagir comme ça de son propre chef, mais l’influence qu’elle a subie durant son enfance me fit croire que j’y étais peut-être pour quelque chose. Alors qu’elle n’était encore qu’une gamine, elle m’accueillait le matin à mon retour d’un quart de nuit en m’implorant de lui raconter tous les détails croustillants et inusités entourant les interventions pratiquées durant mon quart de travail (j’étais un des pionniers de la réforme du système de soins préhospitaliers qui a donné naissance à la Corporation d’Urgences Santé au siècle dernier, et un paramédic de la première cuvée au Québec).

Pour moi, tout ce que nous faisons dans le cadre de nos activités nous revient, comme il le fait dans la vie de tous les jours. Il ne porte pas toujours le même visage, mais il finit bien par nous retrouver tôt ou tard. Dans le cadre de mon travail, un simple geste de courtoisie, comme le geste d’offrir une référence solide vers une ressource plus appropriée pour satisfaire au besoin du client, me revient à presque tout coup. Ce n’est donc pas qu’une simple question de sous.

Un client ayant un besoin à combler qui sortait de mon champ d’expertise fut référé, par courtoisie, chez une connaissance plus douée pour répondre à la problématique particulière qui l’accaparait. Le temps passa, et je n’y ai plus repensé pendant quelques mois. Un jour, le téléphone sonna, et mon interlocuteur se disait avoir été recommandé par un client que j’avais référé à quelqu’un qui avait très bien répondu à son besoin pointu, et que ledit client m’avait recommandé chaleureusement. Ce « retour de la pendule » se produit régulièrement, et ça me fait toujours chaud au cœur.

Pourquoi on se lance en affaires à son compte

Il doit y avoir autant de raisons que d’emplois insatisfaisants. Mais, la raison principale selon moi est un désir intense de servir son prochain en lui offrant le meilleur produit ou service qu’on peut offrir. J’irai même jusqu’à dire que d’y aller sous d’autres prétextes, à quelques exceptions près, est une perte tragique de temps, d’efforts et d’argent. Cela n’élimine pas les occasions en or qui se présentent, genre une fois au cours d’une vie, mais soyons réalistes; la plupart d’entre nous n’atteindront pas nos cent ans, et il faut manger.

Je ne passerai pas les dizaines et dizaines de raisons évoquées pour justifier un saut dans le monde des affaires, car il y en a trop. Cependant, pour ceux que ça peut intéresser, je vous offre un lien sous les présentes vers une page où l’on en discute un peu plus en détail. Je ne veux pas évoquer toutes les raisons utilisées et abusées pour justifier la volonté de se mettre dans la gueule du loup. Ce que je tiens à vous dire est que si votre raison première est de faire fortune et d’amasser des sous, si vous cherchez à améliorer vos avantages sociaux et accroitre vos avantages financiers, si votre motif se limite à augmenter votre influence et votre réputation dans certaines sphères de la communauté d’affaires et sociale, vous faites fausse route.

Il faut, avant toute autre considération, que vous aimiez ce que vous faites… passionnément, sinon vous risquez de ne pas réussir dans les moyens et plus longs termes. Il faut que vous ayez un désir intense, honnête et sincère d’offrir de votre mieux aux clients qui font appel à votre expertise, ou qui cherchent un produit conçu pour répondre à leurs besoins.

Il est tout à fait normal d’être bien rémunéré pour son temps, son trouble et ses labeurs, mais la récompense véritable en fin de compte devrait être la satisfaction d’avoir aidé son prochain à régler, ou à contourner un problème. Le reste n’est que du glaçage sur le gâteau.

Et vous? Êtes-vous en affaires pour la piastre, ou est-ce pour améliorer le sort de votre prochain en mettant votre expertise, vos produits ou votre labeur à son service, tout en étant bien rémunéré?

Si vous y êtes pour les mauvaises raisons, alors tout comme la cenne de 2013, votre projet risque de ne jamais aboutir au grand jour…

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

Publicité dans LA COULISSE

pr-sample2

Pour jouir d’une visibilité privilégiée dans une revue spécialisée, lue par des collègues, partenaires, fournisseurs, compétiteurs et T/A (anciens, en devenir et actuels)… annoncez-vous dans « LA COULISSE ».  

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec « LA COULISSE », votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits Webs et publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les budgets, incluant une option Web sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » offre un topo gratuit sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais « LA COULISSE » ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

« LA COULISSE » lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

« LA COULISSE » vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à « LA COULISSE » pour un bref survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

writers29

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à « LA COULISSE ».

Faites connaître LA COULISSE à vos amis et collègues entrepreneurs / travailleurs autonomes… 

Vous avez apprécié ce billet? Aidez-moi à faire connaître LA COULISSE en partageant ce billet sur vos réseaux sociaux. Pour ce faire, vous n’avez qu’à cliquer sur les icônes des réseaux sociaux que vous utilisez.

Merci.

N.B. L’utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

Laisser un commentaire

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Quelques régurgitées…

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :