Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Murphy et le travailleur autonome…

par   /   18 juin 2014  /   Aucun commentaire

Edward Aloysius Murphy Jr.

Edward Aloysius Murphy Jr.

CHRONIQUE – LES COULIS DE SAGESSE

« S’il y a la moindre possibilité de commettre une erreur, il la commettra » – Murphy

Edward Aloysius Murphy Jr. (11 janvier 1918 – 17 juillet 1990) fut un ingénieur américain en aérospatiale, et capitaine de l’US Air Force, connu pour le principe qui porte son nom : la Loi de Murphy. Malgré les apparences, cette loi empirique, énonçant que si quelque chose peut mal tourner elle finira infailliblement par le faire, colle aux fesses des travailleurs autonomes comme une couche souillée.

Avec ses nombreux corollaires, extensions et ajouts, elle caractérise les efforts de la majorité des travailleurs autonomes que j’ai connu; moi-même inclus. Les raisons en sont assez simples, car à moins d’avoir suivi le mode d’emploi d’une franchise bien connue, dont les moindres politiques et procédures sont généreusement élaborées, la plupart des travailleurs autonomes ont dû apprendre sur le tas, se fiant sur un baluchon de connaissances, d’expériences et d’instinct pour diriger leurs barques respectives, car les curriculums scolaires ne préparent pas les adeptes de façon systématique à l’entrepreneuriat, sauf au niveau collégial et universitaire.

Même pour les bénéficiaires d’une bonne formation académique et professionnelle, la théorie ne ressemble pas toujours à la pratique, et le T/A moyen n’est pas exempté du fardeau d’une courbe d’apprentissage avinée d’angles droits, surtout en début d’exercice. Pour ces braves pionniers des affaires, la formation passe par la maxime du tâtonnement, et le principe fondamental de l’erreur et de l’échec. Loin d’amuser les travailleurs qui en sont affectés, la Loi de Murphy se confirme, par définition, par le chaos pur et simple… « Tout ce qui peut mal tourner va mal tourner! »

Ce qui m’a poussé à approfondir le sujet des Lois de Murphy cette semaine est une suite d’emmerdements technologiques qui se sont succédé à la queue leu leu pour retarder la publication d’un billet précédent sur les modalités d’application d’une loi qui nous affecte tous, soit la loi canadienne anti-pourriel (C-28), dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 1er juillet 2014 (billet publié la semaine dernière). Comme l’intérêt manifesté pour cette information était considérable, tout ce qui pouvait arriver arriva… confirmant la première règle de base en informatique : « Ne pensez jamais que ça va marcher au moment où vous en aurez le plus besoin. »

Dans les faits, et au bénéfice de ceux que ça intéresse, la « Loi de Murphy », ou la « Loi de l’Emmerdement Maximum » connut le jour en Californie à la base aérienne Edwards en 1949 lors de la réalisation de tests sur la tolérance humaine aux effets de la décélération. Quoique les détails puissent varier selon la version, l’essentiel demeure qu’en découvrant une erreur de câblage par son assistant, Murphy, frustré par l’échec de ce dernier, le maudit en déclarant : « S’il y a la moindre possibilité de faire une erreur, il (son assistant) la fera! »

Cette déclaration mesquine de Murphy connut la notoriété lors d’une conférence de presse. Les journalistes demandèrent au chef de projet comment était-ce possible que personne n’eût été gravement blessé durant les tests? Le capitaine John Paul Stapp (chef de projet) répondit qu’ils avaient pris la « Loi de Murphy » en considération, et le reste est passé à l’histoire. Plusieurs lois dérivées, corollaires et extensions se sont ajoutés depuis, faisant de Murphy le patronyme du malheur, tel que décrit par ses lois.

Pour le travailleur autonome, l’énoncé : « Si quelque chose est susceptible de mal tourner, alors ça tournera nécessairement mal » prend tout son sens… et il faut en rire, car les meilleures leçons en découlent!

Qu’en pensez-vous?

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

« LA COULISSE » peut vous aider…

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec « LA COULISSE », votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les budgets, incluant une option Web sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » vous offre un topo hebdomadaire sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais « LA COULISSE » ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

« LA COULISSE » lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

« LA COULISSE » vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à « LA COULISSE » pour un survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

Cadeaux de bienvenue

Une copie numérisée de l’oeuvre de Napoléon Hill

« Réfléchissez et Devenez Riche » Cliquez ICI

… et un livre bien connu de Wallace D. Wattles

« La Science de la Richesse » Cliquez ICI

Une gracieuseté de LA COULISSE

2parchment-c

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à « LA COULISSE ».

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

Laisser un commentaire

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Le making of... épisode 10 - les leçons

Le making of « Épisode 10… »

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :