Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Marginal ou génial?

par   /   4 mai 2016  /   2 Commentaires

« Si l’on te décerne des louanges, c’est que tu ne suis pas ta propre vie,
mais celle d’un autre. »
— Friedrich Nietzsche

« On m’a toujours traité de marginal…
» — Michel A. Di Iorio 

COULIS de SAGESSE de LA COULISSE   

Marginal ou génial…

Une réflexion signée Michel A. Di Iorio  

La semaine dernière, je vous parlais de la liste « Sans plus attendre », soit The Bucket List entrepreneuriale, une notion tirée du film hollywoodien mettant en vedette Jack Nicholson dans le rôle du milliardaire d’Edward Cole, et Morgan Freeman dans le rôle de son voisin de chambre aux avoirs plus modestes, Carter Chambers. Si vous avez eu le plaisir de visionner ce joyau du grand écran, vous avez sans doute entendu le milliardaire vanter les qualités aromatiques du café le plus rare et le plus cher du monde, soit le kopi luwak… jusqu’à ce que son voisin de chambre (Morgan Freeman) lui révèle que l’arôme envoutant du breuvage adulé est attribuable à la nature intrinsèque de sa production. Le milliardaire ne réalisait pas que le kopi luwak, vendu couramment entre 100 et 600 dollars américains la livre, se récolte dans les excréments d’une civette asiatique, le luwak, du fait d’une digestion quasi absente…

Une chocolatine avec ça?

Comme le kopi luwak, un café au goût légèrement amer et aux effluves chocolatés à base de crottes de civette, les travailleurs autonomes sont souvent jugés par leur apparence. Il n’est pas rare de voir des entrepreneurs au volant de camions tout neufs, quand ce n’est pas d’une auto de luxe, ou d’allure sportive; un véhicule qui, tout comme l’habit de jadis, habille le moine, comme on dit. Comme le savoureux kopi luwak, l’image de succès en trompe plus d’un, et le client passe parfois à côté de ce qu’il cherche sans se douter du talent qui se cache sous les apparences négligées de certains artisans talentueux.

Les tendances sont en constante évolution, et les apparences prennent plus de place que jamais auparavant dans l’équation en raison de la diversité des choix de nos jours. À titre d’exemple, pensez à l’impression que laisse un site Internet professionnellement conçu sur un client indécis. Un site Web professionnel intervient auprès d’un client indécis comme le ferait un employé en devoir 24/7/365 à notre solde. Toujours disponible, souriant et disposé à répondre aux interrogations du client furtif, son professionnalisme et sa loyauté nous assurent une représentation uniforme à toute heure du jour et de la nuit. Ultimement, c’est notre crédibilité et notre réputation, voire notre carnet de commandes qui en dépend.

Pourquoi alors reste-t-il encore autant de commerces québécois n’ayant pas encore franchi le seuil des nouvelles technologies pour se prévaloir d’une meilleure visibilité dans la houle de sollicitations qui assaillent la clientèle quotidiennement?

Une raison évoquée par les plus vieux est l’ignorance générale de la portée potentielle d’un message véhiculé par ce médium, à l’opposé des méthodes devenues, à l’usure, traditionnelles, comme la télévision et la radio. Les plus jeunes sont moins réfractaires à l’inclusion des nouveaux médiums, ayant été exposés aux nouvelles technologies depuis l’enfance. Je comparais récemment la différence entre les manettes de jeux du temps des boomers aux manettes de jeux contemporaines, et la différence est étourdissante. Les plus jeunes ont grandi avec le doigté des pouces, à l’opposé de nos vieilles manettes Atari munies d’une tige solitaire et d’un bouton unique…


Un petit kopi luwak avec ça…

Les questions qui se posent dépendent de notre familiarité et de notre confiance dans l’habileté des nouvelles technologies à véhiculer notre message auprès de la clientèle visée. Atteint-il efficacement la cible via les canaux traditionnels, et est-ce encore économiquement justifiable de s’y acharner? Doit-on changer notre façon de faire, ou sombrer graduellement sous le néant d’un carnet de commandes vide?

Une transition vers les nouveaux médiums se prépare depuis longtemps, incitant même les commerces plus traditionnels à emboiter le pas. L’avantage du tableau constitué par l’affichage d’un message incitatif sur Internet est l’universalité d’accès de la population au médium. Les boomers se souviendront de l’évolution du médium télévisuel comme moyen publicitaire.

Les annonceurs téméraires sont perçus comme des pionniers de l’avenir aux yeux d’une clientèle vieillissante. Il s’agit d’une opportunité pour les travailleurs autonomes d’être perçus, à coûts accessibles, comme un choix sérieux parmi les grands, tout en adaptant leur message au médium; une opportunité en or pour les marginaux de faire briller leur ingéniosité. Bref, il s’agit d’une opportunité d’élargir son marketing mix pour mieux impressionner le client indécis… à vous de jouer!

À votre santé!

Qu’en dites-vous?

Tout le monde a une histoire à raconter. Si vous désirez partager les opportunités qui ont marqué votre parcours, je vous invite à commenter au bas de ce billet, ou sur les réseaux sociaux, et il me fera plaisir de vous répondre. Je vous souhaite une bonne réflexion, des affaires prospères, et une abondance de poussières de bonheur!

N’hésitez pas à commenter la présente réflexion, et à partager ce lien avec vos amis et collègues.

Michel A. Di Iorio
Rédacteur en chef et fondateur de 
LA COULISSE
Rédaction et publicité : 514.994.0967
info@lacoulisse.ca

PS — Pour faire partie de ma nouvelle liste de distribution, veuillez m’envoyer un courriel à : info@lacoulisse.ca avec la mention « abonnez-moi ». C’est gratuit!

Références et lectures complémentaires

Sources et guides

Médias écrits

Pour annoncer dans LA COULISSE, cliquez ICI

Publicité dans LA COULISSE

pr-sample2

Pour jouir d’une visibilité privilégiée dans une revue spécialisée, lue par des collègues, partenaires, fournisseurs, compétiteurs et T/A (anciens, en devenir et actuels)… annoncez-vous dans « LA COULISSE ».  

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec l’aide de « LA COULISSE », votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits Webs et/ou publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les besoins/budgets, incluant une option Web gérée sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » offre un topo sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans « LA COULISSE » à la recherche de novateurs québécois méconnus, et accédez à une multitude d’outils pour vous aider à lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire assez bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais « LA COULISSE » ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

« LA COULISSE » lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

« LA COULISSE » vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à « LA COULISSE » pour un bref survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

writers29

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à « LA COULISSE ».

Faites connaître LA COULISSE à vos amis et collègues entrepreneurs / travailleurs autonomes… 

Vous avez apprécié ce billet? Aidez-moi à faire connaître LA COULISSE en partageant ce billet sur vos réseaux sociaux. Pour ce faire, vous n’avez qu’à cliquer sur les icônes des réseaux sociaux que vous utilisez.

Merci.

N.B. L’utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

2 Commentaires

Laisser un commentaire

RECOMMANDATION DE LECTURE…

La vision et le pragmatisme

Le making of « Cartierville et son parc Belmont © » épisode 9

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :