Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

L’intégrité…

par   /   7 mai 2014  /   Aucun commentaire

Integrity-fr3

« L’intégrité engendre la crédibilité! » – Wayne Cheng

CHRONIQUE – LES COULIS DE SAGESSE

Quelques mots tirés de notre langage quotidien évoquent, selon le sens voulu, une confusion quasi diplomatique sur laquelle les juristes s’appuient. Les valeurs ainsi véhiculées favorisent, selon l’étiquette populaire choisie, la confiance en soi, la confiance relationnelle et d’autres éléments clés de la réussite en affaires. Comment se fait-il alors qu’on entende si souvent parler du contraire; comme le commerçant qui refuse d’honorer sa garantie, le politicien qui oublie ses électeurs, ou pire… ses promesses?

Prenez par exemple le mot « intégrité » qui se mêle à plusieurs sauces, et se traduit par autant d’essences qu’une salade printanière. Le mot « intégrité » (du latin integritas) signifie demeurer intact, solide, chaste, intègre. Habillé de la sorte, il évoque des notions de déontologie, d’honnêteté, de code de conduite et de confiance… mais hélas, ce ne sont trop souvent que des notions!

Voici ce qu’en disent quelques dicos populaires :

  • Dictionnaire de l’internaute Intégrité — nom féminin. État d’une chose qui n’a pas été altéré. Honnêteté.
  • Wikipédia Intégrité — La motivation première à être conforme à ce que l’on est réellement. Parallèlement, ils offrent une demi-douzaine de définitions différentes, selon le contexte.
  • L’intègre est fidèle à ses idées, ses engagements et ses valeurs, selon Francyne Ste-Marie, coach certifiée SICPNL et formatrice chez Emploi-Québec. Elle affirme que c’est l’intégrité, l’honnêteté et la fiabilité qui inspirent le respect, constituant les assises sur lesquels s’établit la relation de confiance avec nos proches, nos collègues et nos clients.
  • Entreprendre.ma affirme que l’intégrité implique le respect absolu d’un code de valeurs morales favorisant l’honnêteté dans notre travail. Elle doit, selon eux, se refléter dans nos relations avec nos clients et collègues, ainsi que dans nos décisions quotidiennes.
  • Et enfin, le LAROUSSE définit l’intégrité en nuances, selon son application. J’ai donc retenu la troisième définition, soit la qualité de quelqu’un, de son comportement, d’une institution qui est intègre et honnête.

L’expérience confirme que le plus avare n’est pas toujours le pauvre qui doit lutter pour sa propre survie. Le pauvre ne brasse généralement pas de grosses affaires, et se présente encore moins comme candidat crédible en politique (le terrain de jeu des mieux nantis). Sa place est plus souvent à l’arrière-scène, soutenant la façade de son patron, mieux nanti. Il ne reste plus que les plus favorisés… alors pourquoi y a-t-il autant d’insatisfaction?

Quoiqu’il qu’il existe une pléiade d’arguments habiles pour expliquer le mécontentement d’une clientèle, il faut scruter sa propre réflexion dans la glace afin d’y déceler, si elles s’y trouvent, les indices ou les pistes du mécontentement. Les plus futés recourent aux sondages ou aux formulaires d’appréciation client pour identifier des problématiques particulières. D’autres préfèrent le statu quo, jouant  à l’autruche pendant que d’autres poussent l’audace aux limites de l’effronterie en ouvrant les portes avec du retard, ne répondant aux appels téléphoniques qu’à l’aide d’une messagerie vocale.

Ces facteurs et d’autres contribuent à envenimer une situation déjà exaspérante pour l’expérience client. La problématique, à mon sens, découle du fait que trop de gens travaillent pour les mauvaises raisons, et pour le mauvais employeur. On dit qu’environ 95 % des travailleurs n’occupent pas des postes qui les passionnent. La plupart de ces travailleurs acceptent d’occuper des postes de second choix. Certains vont jusqu’à pousser des racines pour éviter de se retrouver en situation moins avantageuse, laissant qu’un faible 5 % des travailleurs qui aiment véritablement ce qu’ils font.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, ça signifie qu’environ 95 % des travailleurs (incluant les cadres, les employeurs et les T/A) manquent d’intégrité personnelle, car ils ne sont pas heureux dans leurs emplois.

95 % — ce n’est pas des farces, ça!

En d’autres mots, la technologie, le transport en commun, la disponibilité à conditions accessibles de voitures personnelles, l’exode des populations vers les banlieues et l’accoutumance à la vie bourgeoise ont changé les règles de la game. On est tous (ou presque) tombé dans le piège du rêve américain — Québec style, et pour se le payer, la plupart ont accepté de bosser pour trois fois rien, au profit d’employeurs opportunistes et de politiciens gourmands!

Le résultat s’illustre à chaque fois qu’on met votre appel en attente, ou qu’on vous fait attendre indûment avant d’adresser votre situation, sans oublier les différends vécus par omission d’expliquer vos droits et vos obligations en tant que clients… mais la pire insulte est d’être ignoré quand on ne cherche qu’une oreille sympathique…

Peut-être que ces gens ne sont pas à leur place… ou est-ce juste moi?

C’est à vous de décider…

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec LA COULISSE, votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les budgets, incluant une option Web sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » vous offre un topo hebdomadaire sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais LA COULISSE ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

LA COULISSE lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

LA COULISSE vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à LA COULISSE pour un survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

Cadeaux de bienvenue

Une copie numérisée de l’oeuvre de Napoléon Hill

« Réfléchissez et Devenez Riche » Cliquez ICI

… et un livre bien connu de Wallace D. Wattles

« La Science de la Richesse » Cliquez ICI

Une gracieuseté de LA COULISSE

2parchment-c

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à LA COULISSE.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

Laisser un commentaire

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Le making of... épisode 10 - les leçons

Le making of « Épisode 10… »

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :