Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Les idées audacieuses…

par   /   23 octobre 2013  /   1 Commentaire

« Seuls ceux qui sont suffisamment fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent. »  –  Steve Jobs.     

CHRONIQUE – COULIS de SAGESSES   

Les idées audacieuses…

En effectuant ma recherche pour rédiger ce billet, je suis resté accroché sur la notion de l’audace, alors j’ai trouvé un nombre de citations tournant autour de ce thème, et celle qui m’est restée en tête fût prononcée par Sir Winston Churchill, « Quand on a un public, rien n’est trop audacieux ». J’en ai même rêvé…

En poussant mes recherches un peu plus loin, j’ai trouvé une multitude de projets subventionnés dits « audacieux » au fédéral, dont la plupart visaient la résolution d’un des multiples problèmes vécus à l’extérieur du pays. Ces histoires remarquables me laissaient néanmoins sur ma faim, car je cherchais une manière innovatrice d’illustrer l’audace du travailleur autonome, mais sur un plan plutôt local et régional. Ces histoires, quoiqu’audacieuses dans leur ensemble, ne me touchaient pas d’assez près. Je me suis donc retourné, à ce stade-ci, vers l’histoire avec laquelle je suis le plus familier, c.-à.-d. le lancement de LA COULISSE, car plusieurs prétendent que son lancement relevait autant de l’audace que du besoin de combler une lacune. Je la partage avec vous, car je suis persuadé qu’elle saura vous inspirer.

Pourquoi de l’audace, me demanderez-vous? Parce que LA COULISSE valorise le travailleur autonome à l’exclusion des joueurs qui commandent les plus gros budgets publicitaires, et ça… ça rend inconfortable; oui papa… ça dérange! Cette pratique inusitée oppose les principes acceptés de la rentabilité d’un magazine qui tire ces profits de la publicité. LA COULISSE se fie sur la popularité du médium, et sur la qualité de ses publireportages pour séduire sa clientèle. De plus, elle lui offre une visibilité supérieure en termes d’espace et de temps. Ajoutées aux outils consultables et aux liens vers des ressources utiles pour quiconque veut ou vient de se lancer en affaires, LA COULISSE invite à la récidive, car elle livre la marchandise.

En fait, l’idée découle d’un créneau mal servi, identifié au terme d’un quart de siècle d’efforts dépensés à essayer de se démarquer dans la houle promotionnelle. La desserte des besoins de visibilité de sa clientèle dans un contexte utilitaire qui exclut sa concurrence établie relève, selon certains, de l’illogisme. Les revenus d’un magazine de ce genre sont habituellement tirés d’un amalgame d’abonnements, de petites annonces et de publicités payantes. L’absence d’abonnements payants du public limite la génération de revenus à la vente, et au renouvellement des ententes et des espaces publicitaires.

Il fallait donc bonifier l’offre publicitaire pour la rendre alléchante, et c’est ce que j’ai fait avec LA COULISSE. 

On peut donc conclure que c’est un pari audacieux d’éliminer ses plus grandes sources de revenus sur la seule présomption que les plus modestes en termes de budgets publicitaires et promotionnels y verront une opportunité et un avantage. Dans la controverse entourant le lancement de LA COULISSE, c’est l’audace qui a remporté le pari, et c’est le travailleur autonome qui en est le grand gagnant.

(Cliquez sur la flèche… et après avoir visionné le clip, poursuivez votre lecture ci-dessous)

Conclusion

LA COULISSE comble le déficit que j’ai côtoyé pendant plus d’un quart de siècle dans la houle promotionnelle. Depuis sa conception, elle est devenue comme une bouée de sauvetage dans la marée publicitaire montante. Grâce à LA COULISSE, le travailleur autonome québécois peut mieux se démarquer des entreprises établies pour faire valoir son expertise.

En offrant cette expertise à mes clients, je vis de ma plume en faisant d’une pierre deux coups. L’audace et l’innovation au service du travailleur autonome… dans LA COULISSE! 

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

Pour annoncer dans LA COULISSE, cliquez ICI

« LA COULISSE » vous offre un topo hebdomadaire sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance. La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais LA COULISSE ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

LA COULISSE lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

LA COULISSE vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à LA COULISSE pour un survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca

(514) 994-0967

Cadeaux de bienvenue

Une copie numérisée de l’oeuvre de Napoléon Hill…

« Réfléchissez et Devenez Riche » Cliquez ICI

… et un livre bien connu de Wallace D. Wattles…

« La Science de la Richesse » Cliquez ICI

Une gracieuseté de LA COULISSE

Quill_pen-150x150

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrîte dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient que vous partagiez votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à LA COULISSE.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Est-ce vraiment un véhicule neuf?

Suite… →