Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Legs d’une génération…

par   /   2 avril 2014  /   Aucun commentaire

« A rien ne servent les citations, si ne s’en suit pas l’action! » – Vieux proverbe

CHRONIQUE – MISSION de LA COULISSE

On entend souvent parler du « verre à moitié plein » en opposition à son vis-à-vis, mais nos jeunes parlent plus souvent des coûts qu’ils devront assumer à cause de ce qu’ils qualifient de « notre imprévoyance et insouciance » à l’égard des générations futures. Sans vouloir défendre les vertus et les erreurs de ma génération, cette question présente deux côtés bien distincts, et je crois que sa réponse nous offre amplement de quoi jongler…

Tout d’abord, et seulement pour vous plonger au cœur du contexte, on était peu renseignés… voire pas du tout sur les résultats à long terme de certains comportements sociaux et professionnels populaires de l’époque. N’ayant pas accès à des outils ultras performants comme Internet, le résultat de toute recherche dépendait de la disponibilité et de la proximité d’une bonne bibliothèque, et le temps nécessaire pour effectuer une recherche manuelle (un exercice laborieux sans vos outils contemporains), mais une minute-là… c’est nous autres qui vous les avons créées ces outils…

Comme la vôtre, notre génération a dû composer avec les outils de bord, mais les nôtres n’étaient que rudimentaires, tandis que les vôtres nous laissent parfois un peu étourdis. Comme les générations nous ayant précédés n’étaient pas les plus bavardes, on s’est rendu comme on a pu, avec les résultats et les notes obtenus…

Quoi? Qu’est-ce que vous me dites? Vous rejetez ce legs comme s’il s’agissait d’un cadeau empoisonné? Attendez un peu, là… toutes les générations qui vous ont précédé ont eu des obstacles à surmonter, et ils tous ont commis une panoplie d’erreurs; c’est comme ça qu’ils apprenaient, eux (nous aussi)! Ils n’ont pas tout eu cuit dans le bec, comme vous. Ils ont dû travailler très fort pour se payer une retraite confortable, et même ça c’est foutu pour plusieurs. Les beaux jours de la Liberté 55 ne sont plus qu’un vulgaire souvenir, et plusieurs continuent à bosser pour arrondir les fins de mois.

Ouvrez tout grands vos yeux et votre esprit, car nous n’avons pas, malgré nos réussites les plus éclatantes, réussi à mettre un terme à la guerre et à l’oppression, car elles continuent de détruire les œuvres et les idéaux des uns au profit des autres, et ce n’est que la pointe de l’iceberg.

Nous n’avons pas encore réussi à :

  • nourrir et à guérir les habitants de la terre
  • abriter les sans-abris, et leur offrir un espoir durable
  • gouverner avec humilité, servitude, justice et respect
  • se rappeler qu’une élection n’est qu’une application pour un poste temporaire, tout au plus…
  • éduquer le tiers-monde afin qu’il assument son propre destin
  • éduquer nos voisins sur nos valeurs, nos principes et nos besoins
  • s’autoéduquer en écoutant les revendications de nos voisins, tout en protégeant les plus faibles et fragiles
  • protéger notre environnement au lieu de l’infester comme des parasites
  • assurer notre propre survie en gérant judicieusement la flore, la faune et nos propres provisions
  • construire des véhicules qui ne rouillent pas, des routes durables et des freins qui ne lâchent pas
  • de l’huile de friture qui ne fait pas engraisser
  • former assez de médecins pour s’occuper de nous en vieillissant
  • construire des avions sécuritaires, en incorporant des matériaux et des techniques permettant aux avions en difficulté d’amerrir ou d’atterrir sans s’autodétruire et sans perte de vie
  • développer des propulsants (fuels) non-explosifs
  • remplacer les infrastructures existantes par des plus durables
  • construire des autos ou développer d’autres moyens de transport non polluants, accessibles et performants
  • guérir le cancer et une panoplie d’autres afflictions communes
  • se réconcilier avec la nature
  • inventer le travail parfait
  • se réconcilier avec la politique afin qu’elle serve la population et non le contraire
  • comprendre le sexe opposé
  • tout expliquer
  • se rappeler que la technologie doit servir l’homme, au lieu du contraire
  • aimer au lieu de haïr
  • vivre au lieu de mourir à petit feu…

Bref, deux petites minutes m’ont permis d’élaborer cette liste très banale à partir d’un vieil outil, soit mon cerveau. Laissez donc votre imagination vous transporter dans le monde de ce qui pourrait-être, et faites-en un monde en devenir. Imaginez tout ce qu’il reste à accomplir… maintenant, faites-le!

Une dernière petite note…  

La simplicité vaut son pesant d’or!

Avec LA COULISSE, votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au 514.994.0967 pour connaitre nos forfaits publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les budgets, incluant une option Web sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

« LA COULISSE » vous offre un topo hebdomadaire sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais LA COULISSE ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

LA COULISSE lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

LA COULISSE vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à LA COULISSE pour un survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

Cadeaux de bienvenue

Une copie numérisée de l’oeuvre de Napoléon Hill

« Réfléchissez et Devenez Riche » Cliquez ICI

… et un livre bien connu de Wallace D. Wattles

« La Science de la Richesse » Cliquez ICI

Une gracieuseté de LA COULISSE

2parchment-c

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrîte dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient que vous partagiez votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à LA COULISSE.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

Laisser un commentaire

RECOMMANDATION DE LECTURE…

La vision et le pragmatisme

Le making of « Cartierville et son parc Belmont © » épisode 9

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :