Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  À venir...  >  Article le plus récent

Le PARADOXE du TRAVAIL AUTONOME…

par   /   4 août 2016  /   Commentaires fermés sur Le PARADOXE du TRAVAIL AUTONOME…

« Le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer… »
— Peter Drucker

D1.
« Si Dieu a réussi à créer la Terre en sept jours, c’est qu’IL avait le banquier dans Sa poche… »
Michel A. Di Iorio

D1
Les COULIS de SAGESSE

« Le paradoxe du travail autonome… »

Une réflexion empirique à l’attention des travailleurs autonomes actuels et en devenir,
signée Michel A. Di Iorio.

J’ai eu une petite montée de lait ce matin que je vais partager avec vous. Ces chiffres qui parlent de nous tous démontrent à quel point le monde des finances est à l’envers pour ce segment important de la population active, un phénomène mieux connu comme le paradoxe du travailleur autonome.

Saviez-vous par exemple que le Québec compte plus de 600 000 travailleurs autonomes à lui seul? Le travail autonome regroupe un travailleur sur dix dans la région de Montréal, selon les données de l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011. Ce phénomène mondial est d’abord apparu chez nos voisins du sud, où environ un tiers de la population active (54 millions de personnes) se déclare comme étant des travailleurs autonomes. Au Québec, la proportion plus modeste d’un travailleur sur dix, soit 13,7 % de la population active, augmente sans cesse avec environ 90,000 nouveaux travailleurs autonomes qui se sont ajoutés à la horde depuis l’an dernier.

Les petites et moyennes entreprises, y compris les entreprises non constituées en société, ont en 2005 généré 54,3 % du PIB du secteur des entreprises au Canada, tandis que les grandes entreprises n’ont généré que 45,7 %. Les entreprises de moins de 100 employés, y compris les travailleurs autonomes, représentaient donc 35,8 % du PIB canadien (321 milliards de dollars en 2005).

Ce que ces chiffres dévoilent, c’est que le travailleur autonome est avant tout un individu exceptionnel, travaillant, persévérant et visionnaire… un fonceur quoi, même s’il est parfois marginalisé par la société qu’il dessert. L’industrie des finances le boude jusqu’à ce qu’il n’ait plus besoin d’eux… et c’est à ce moment qu’elle sort des murs et des cadrages de portes comme une bande de coquerelles munie d’offres plus alléchantes les unes que les autres, mais attention… ces offres ne seront valides que pour un temps limité.

J’entends déjà les cris de protestation s’échapper des lèvres tremblantes de colère des travailleurs salariés et des institutions prêteuses…

Marginalisés…

Les travailleurs autonomes, soit la majorité de mes lecteurs assidus, savent très bien de quoi je parle, car ils sont souvent marginalisés, malgré leurs meilleures intentions. Certains essuient même le mépris d’un entourage qui s’acharne à vouloir les raisonner en les encourageant à changer de cap pour une occupation plus stable, voire moins imprévisible. C’est ça qui attend le travailleur autonome moyen qui lutte pour atteindre ses objectifs. Certains préfèrent se tenir à l’écart des réunions sociales pour éviter le négativisme de gens qui ne veulent pourtant que leur bien…

Ce qui me trouble d’avantage, c’est que les prêteurs ne se sont pas encore ajustés à cette nouvelle réalité, exigeant garanties par-dessus garanties avant de consentir un prêt, une marge de crédit pour parer aux périodes creuses, ou quand ils le peuvent, le concours d’un conseiller expérimenté (la plupart des travailleurs autonomes d’expérience sont autonomes, et non à la solde des banques) aux travailleurs indépendants qui sont en mesure de démontrer qu’ils n’ont besoin que d’un coup de pouce bien placé et surtout… temporaire.

De l’autre côté de la rue, les gouvernements (tous les paliers confondus) s’entendent pour rendre la vie plus difficile aux travailleurs autonomes actuels et en devenir en imposant des règles et des conditions plus onéreuses les unes aux autres… et pourquoi? C’est comme s’ils s’acharnaient à rendre plus difficile la tache de gagner sa vie honorablement, et de façon indépendante.

La morve me monte au nez quand je constate que les gens qui n’ont pas besoin d’aide en reçoivent par la porte d’avant, tandis que les gens qui en ont besoin pour passer un moment plus difficile reçoivent un refus par la porte arrière…

On dit qu’il y a anguille sous roche quand les banquiers deviennent soudainement plus généreux avec le crédit, alors il y a peut-être lieu de faire des choix judicieux à cet égard.

Fin de ma montée de lait…

Malgré tout ça, je me souviens d’une conférence de motivation offerte par M. Jean-Marc Chaput au Château Frontenac à Québec. Quand M. Chaput fit remarquer à l’assistance qu’il y avait un nombre impressionnant de faillites au Québec, la salle se tut, comme s’il venait de prononcer une vérité honteuse. M. Chaput enchaîna en disant, « Mais, n’est-ce pas merveilleux? Ça veut dire que les Québécois sont des hommes d’affaires perspicaces et persévérants! Sacrifice, qu’on en essaie des affaires chez nous! Soyez fiers… vous avez gagné le droit d’être fiers de vous-mêmes!»

Allez, soyons fiers de nous-mêmes!

Si vous l’avez manqué la semaine dernière, voici un petit cadeau pour vous aider :

CADEAU – Cliquez sur moi

À très bientôt!

Qu’en pensez-vous?

Tout le monde a une histoire à raconter. Si vous désirez partager les opportunités qui ont marqué votre parcours, je vous invite à commenter au bas de ce billet, ou sur les réseaux sociaux, et il me fera plaisir de vous répondre. Votre histoire pourrait aider un travailleur autonome en devenir. Je vous invite à la partager dans les pages de LA COULISSE.

Je vous souhaite une bonne réflexion, des affaires prospères, et une abondance de poussières de bonheur! Bonnes vacances estivales à tous!

N’hésitez pas à commenter la présente réflexion, et à partager ce lien avec vos amis et collègues.

Michel A. Di Iorio
Rédacteur en chef et fondateur de 
LA COULISSE
Rédaction et publicité : 514.994.0967
info@lacoulisse.ca

PS — Pour faire partie de ma nouvelle liste de distribution, veuillez m’envoyer un courriel à : info@lacoulisse.ca avec la mention « abonnez-moi ». C’est gratuit!

Références et lectures complémentaires

Sources et guides

Médias écrits

Pour annoncer dans LA COULISSE, cliquez ICI

Publicité dans LA COULISSE

pr-sample2

Pour jouir d’une visibilité privilégiée dans une revue spécialisée, lue par des collègues, partenaires, fournisseurs, compétiteurs et T/A (anciens, en devenir et actuels)… annoncez-vous dans « LA COULISSE ».  

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec l’aide de « LA COULISSE », votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits Webs et/ou publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les besoins/budgets, incluant une option Web gérée sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » offre un topo sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans « LA COULISSE » à la recherche de novateurs québécois méconnus, et accédez à une multitude d’outils pour vous aider à lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire assez bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais « LA COULISSE » ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

« LA COULISSE » lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

« LA COULISSE » vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à « LA COULISSE » pour un bref survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!


                     D1

Service de la rédaction : 514-994-0967

Écrivez-nous à : info@lacoulisse.ca

Publicité : 514-994-0967

Service d’assistance au client : Cliquer sur l’image ci-dessous.

Service d’assistance au client

D1

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à « LA COULISSE ».

Faites connaître LA COULISSE à vos amis et collègues entrepreneurs / travailleurs autonomes… 

Vous avez apprécié ce billet? Aidez-moi à faire connaître LA COULISSE en partageant ce billet sur vos réseaux sociaux. Pour ce faire, vous n’avez qu’à cliquer sur les icônes des réseaux sociaux que vous utilisez.

Merci.

N.B. L’utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire.

  • Publié depuis 1 année - soit le 4 août 2016
  • Signé par :
  • Dernière révision : août 4, 2016 @ 12:59
  • Classé sous : À venir...

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu’aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d’artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros… riches et moins riches… publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l’aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l’entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu’une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n’ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message…

 

LES MOTS JUSTES – Nous changeons le monde… un mot à la fois!

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Un instant d’embarras…

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :