Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Oui, le meilleur est encore à venir…

par   /   7 janvier 2015  /   Aucun commentaire

«  Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible. » — Lewis Carroll

« L’échec est le père de la réussite! » — Di Iorio

CHRONIQUE « LES COULIS DE SAGESSES »

Oui, le meilleur est encore à venir…

Malgré notre réticence à inaugurer le changement, le Nouvel An se prête bien aux refontes, et aux nouveaux départs qui prennent parfois des allures rocambolesques où tout peut arriver. Mais pour l’entrepreneur aguerri, il s’agit d’opportunités pour se démarquer des autres. S’il a perdu son emploi, il est peut-être prêt à relever un défi à la mesure de ses habiletés et de son ambition. S’il a failli, qu’en a-t-il appris?

Le verbe faillir, soit le « F Word » du travailleur autonome, peut anéantir les rêves et les espoirs des moins hardis, mais il peut également préparer sa victime pour le succès qui le guette au bout d’un tournant difficile. Ça dépend s’il est prêt à voir au lieu de regarder, s’il est prêt à assumer au lieu de revendiquer, et s’il est prêt à toute éventualité, quitte à tout recommencer.

Je dis souvent que l’échec est le père de la réussite, et ce principe s’applique également au travailleur autonome. L’échec est comme un coach qui nous apprend à nous relever et à nous épousseter quand un surplus d’orgueil nous prosterne devant un défi à relever. Il se charge de nous apprendre à contrer l’adversité avec l’apport de nouvelles solutions, et nous démontre, par son exemple, les grandes qualités humaines que sont la générosité et la compassion.

Du revers de la main, il peut également se détourner pour nous reprendre en nous servant une leçon bien froide. Comme tout bon entraineur, il est notre épine de Lenoir, et la source de notre persévérance. Il nous motive à vaincre l’échec en nous dandinant devant le nez la carotte de la réussite.

Un jeune sculpteur de sel me dit un jour que lorsqu’il regardait le bloc de sel qui lui servait de pièce de départ, il ne percevait pas qu’un vulgaire bloc de sel; il y voyait l’œuvre déjà terminée. Ses ciseaux ne lui servaient, selon lui, qu’à dégager le détritus inutile qui empêchait les autres d’admirer ce qu’il voyait déjà. Cette habileté est née d’une curiosité insatiable et bien desservie en opportunités pour apprendre et approfondir sa connaissance de l’anatomie humaine. Au terme d’un long apprentissage, il produisit un nombre d’œuvres populaires qui le confirma comme artiste doué. Ses sculptures uniques sont maintenant recherchées.

Comme le bambin qui s’enfarge dans ses lacets de bottines, le travailleur autonome apprend de ses erreurs, et il en fera. Pendant que certains jouissent de ce qu’on perçoit comme la « touche de Midas », d’autres se pensent nés sous la mauvaise étoile. Dans l’ensemble, la quasi-totalité d’entre-nous commettent des erreurs. Il appartient à chacun d’entre-nous d’apprendre de nos erreurs; l’alternative est, semble-t-il, de s’en laisser abattre; une solution que les gagnants refusent d’envisager.

La vie est un océan d’opportunités; certaines sont modestes, d’autres plus loufoques, et certains qui se mesurent à vos ambitions… à la condition que vous y croyiez assez pour ouvrir votre esprit, et que vous agissiez.

Restez positifs, croyez en vous, et persévérez. Le meilleur est encore à venir!

Qu’en dites-vous?

(Partagez votre point de vue via le formulaire au bas du texte.)

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

Pour jouir d’une visibilité privilégiée dans une revue spécialisée, lue par des collègues, partenaires, fournisseurs, compétiteurs et T/A (anciens, en devenir et actuels)… annoncez dans « LA COULISSE ».  

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec « LA COULISSE », votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits Webs et publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les budgets, incluant une option Web sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » offre un topo gratuit sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais « LA COULISSE » ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

« LA COULISSE » lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

« LA COULISSE » vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à « LA COULISSE » pour un bref survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à « LA COULISSE ».

Faites connaître LA COULISSE à vos amis et collègues entrepreneurs / travailleurs autonomes… 

Vous avez apprécié ce billet? Aidez-moi à faire connaître LA COULISSE en partageant ce billet sur vos réseaux sociaux. Pour ce faire, vous n’avez qu’à cliquer sur les icônes des réseaux sociaux que vous utilisez.

Merci.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

Laisser un commentaire

RECOMMANDATION DE LECTURE…

La vision et le pragmatisme

Le making of « Cartierville et son parc Belmont © » épisode 9

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :