Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Le fil conducteur…

par   /   1 août 2013  /   Aucun commentaire


Le fil conducteur...

Le fil conducteur…

CHRONIQUE – LES COULIS de SAGESSES

On m’a suggéré un jour que si j’arrivais à rentabiliser une passion qui me faisait vibrer, je n’aurais plus jamais à travailler. Le jeune homme que j’étais demeura incrédule pendant un long moment, ayant été endoctriné à croire que le sort et la valeur d’un homme reposaient presque exclusivement sur sa capacité de pourvoir aux besoins familiaux. Le conditionnement de ma jeunesse me laissa sur ma faim, car je ne pouvais me résigner à croire que la vie d’un homme se limitait qu’à cela.

Au terme d’un nombre de recherches et de tentatives infructueuses, un concours de circonstances m’a permis de me forger une carrière qui répondait aux critères de la propagande de ma jeunesse et de mon ambition. J’en fus comblé… jusqu’à ce qu’un accident de travail vienne perturber tout ça, me laissant aussi dépourvu de moyens que de compassion de la part de mes proches.

Je me suis relevé des décombres d’une carrière qui me passionnait pour m’en créer une autre, et cet effort a connu un certain succès, car il me permit d’utiliser des atouts personnels que j’ignorais jusqu’alors. Mon succès, appuyé et clamé par plusieurs à l’époque, me permit de pourvoir confortablement aux besoins familiaux et financiers (on mangeait très bien pendant ces années)… jusqu’à ce que je commette l’erreur de négliger mes responsabilités administratives au profit de ma notoriété. Cette erreur de jugement me fit tout perdre encore une fois. Je me suis même retrouvé à faire la queue d’une banque alimentaire. Pire que ça… j’ai croisé un commanditaire de l’organisme, et comble de malheur, il me reconnut. Nous avions siégé au même conseil d’administration quand mes affaires allaient mieux. Il devait se sentir aussi mal à l’aise que moi de me rencontrer comme ça. J’avais le moral dans la cave, comme on dit.

J’ai batifolé pendant quelques années à me chercher, en sautant d’un projet à l’autre, avant de me résigner à réintégrer le marché du travail (emploi). J’ai accepté un poste contractuel en rédaction technique/traduction (facile pour moi) pour le compte d’une entreprise spécialisée en technologies de l’information, ce qui me permit de bien manger. Au bout de deux mois, mon nouvel employeur racheta mon contrat pour m’offrir un poste permanent, et les choses semblaient vouloir se tasser pour moi, jusqu’à ce qu’un autre malheureux concours de circonstances s’en mêle, obligeant mon employeur à réduire son personnel. J’ai donc perdu mon poste, après quoi j’ai sombré dans l’onde d’une profonde remise en question.

Quand j’ai enfin relevé la tête pour respirer, j’avais fait le bilan de ma carrière pour identifier le fil conducteur qui reliait mes choix de carrière, car mes emplois les plus satisfaisants avaient tous fait appel et usage de ma plume. En rétrospective, j’ai réalisé que les fonctions assumées en entreprise faisaient également usage de cette plume qui me suivait depuis mon enfance, car j’ai toujours aimé écrire.

Aveuglé par les principes enseignés durant ma jeunesse, et renforcé dans ces convictions par une société médisante, j’ai perdu beaucoup de temps à chercher ce qui était, depuis le tout début, dans ma main et sous mes yeux. La lecture m’offrit une évasion éphémère de la monotonie de mes emplois, mais le fil conducteur entre mes emplois et mes entreprises fut ma plume. Grâce à elle, je me réinventais au besoin.

Bien que l’écriture n’est pas une panacée pour tout le monde, je me permets de tirer un parallèle entre l’écriture, qui fût le fil conducteur pour moi, et ce qui peut représenter le fil conducteur pour mes lecteurs, car détrompez-vous… il en existe un, même pour vous.

Votre mission, si vous décidez de l’accepter, consiste à identifier votre fil conducteur. Lorsque vous l’aurez identifié, vous n’aurez qu’à trouver la meilleure manière de le rentabiliser, et vous n’aurez plus jamais à travailler du reste de votre vie…

Voilà le secret du fil conducteur!

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Pour annoncer dans LA COULISSE, cliquez ICI

« LA COULISSE » vous offre un topo hebdomadaire sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

DÉFI

Aux amateurs de chasses aux trésors J’ai inséré un lien sur une des pages du magazine pour télécharger une copie numérisée de l’oeuvre de Napoléon Hill…

« Réfléchissez et Devenez Riche »

… et un autre vers le livre de Wallace D. Wattles…

« La Science de la Richesse »

Parcourez les pages du magazine pour les trouver – gracieuseté de LA COULISSE

Quill_pen-150x150

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrîte dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient que vous partagiez votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à LA COULISSE.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

Laisser un commentaire

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Le making of... épisode 10 - les leçons

Le making of « Épisode 10… »

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :