Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Encore une petite chose…

par   /   11 mars 2015  /   Aucun commentaire

« Les fous, les marginaux, les rebelles, les anticonformistes, les dissidents… Tous ceux qui voient les choses différemment, qui ne respectent pas les règles. Vous pouvez les admirer, ou les désapprouver, les glorifier, ou les dénigrer. Mais vous ne pouvez pas les ignorer, car ils changent les choses. Ils inventent, ils imaginent, ils explorent, ils créent, ils inspirent; ils font avancer l’humanité. Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie. Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde, y parviennent. » 
— Steve Jobs
Les COULIS de SAGESSE

Euh, encore une petite chose…

Le texte narré par Steve Jobs dans la vidéo ci-dessus relançait, dans le cadre d’une campagne publicitaire, la société Apple après le retour de son chef aux commandes. Œuvre de Craig Tanimoto, concepteur-rédacteur de la firme de publicité Chiat/Day en 1997… le texte fut narré par Richard Dreyfuss pour les besoins de diffusion, bien que Jobs avait enregistré la version originale qui n’a jamais été aérée. Depuis lors, la société Apple est devenue la société la plus riche au monde…

Un visionnaire du marketing, Steve Jobs avait l’habitude des gros risques; c’était sa nature. Conséquemment, il a développé une relation privilégiée avec l’échec, tirant toujours une leçon; apprenant de ses erreurs. En 1997, après une douzaine d’années sans l’apport de Jobs, l’indice de la société Apple était en chute libre, et le conseil d’administration se retrouvait aux prises avec une crise apocalyptique. Lorsque la société Apple n’était qu’à quatre-vingt-dix jours d’une cuisante faillite, ils ont supplié Steve Jobs de revenir aux commandes de la société, convaincus qu’il saurait quoi faire pour remettre la société sur la voie de la rentabilité.

Jobs avait compris que pour être gagnant, Apple ne devait pas se définir comme le concurrent de Microsoft, mais plutôt comme le complément de son rival, car leur orientation respective était différente. De cette façon, tous y gagneraient. Il appela donc Bill Gates pour se réconcilier, et Gates lui accordait un investissement de 150 M en échange de deux choses; un nombre d’actions non votantes dans la société Apple, et un engagement formel de Microsoft pour produire la suite Office pour le Macintosh pendant une période de cinq ans, et le reste appartient à l’histoire.

Comme le proclamait le titre de la fameuse campagne publicitaire « Think Different » de 1997, Steve Jobs avait compris qu’il fallait voir et faire les choses différemment. « En grandissant, on s’acharne à vous dire que le monde est comme il est, et que la vie consiste à vivre dans les limites de cet encadrement. On vous conseille de ne pas trop vous heurter contre ses murs, de faire ce qu’il faut pour vous créer de belles petites familles, de vous amuser et d’économiser un peu d’argent. Il s’agit, somme toute, d’une vie très limitée. Cependant, elle peut s’étendre de façon remarquable à partir du moment que vous reconnaissez que tout ce qui vous entoure et que vous appelez “la vie” a été créé par des gens pas plus intelligents que vous. Vous pouvez donc tout changer, tout influencer. Vous pouvez développer vos propres choses afin que les autres puissent les utiliser. Une fois que vous aurez appris cela, vous ne serez jamais plus jamais les mêmes. » Jobs avait compris que ce n’était pas nécessaire de réinventer la roue pour réussir.

« And here’s to the crazy ones… »

Connu sous divers étiquettes, comme: génie de l’ère moderne, père de la révolution digitale, visionnaire, tyran et failli, il n’avait aucun problème à cannibaliser ses produits au nom du progrès. Il savait que le développement du iPhone risquait de rendre le iPod obsolète, mais il était prêt à prendre ce risque, et en ce faisant il réussit à accaparer un bon morceau du marché lucratif du téléphone intelligent.

Il disait qu’il s’agissait d’innover, adapter, reconnaître et saisir les occasions, et de ne pas avoir peur de prendre un risque. Certes qu’avec le trésor d’Apple, il avait les outils et le personnel pour mener ses projets à terme, mais il a pris de gros risques avant d’y parvenir. Le monde terre-à-terre dans lequel nous vivons et travaillons tolère mal les erreurs coûteuses, car peu de travailleurs autonomes disposent des moyens de Steve Jobs, surtout au lancement. Les risques doivent donc être calculés pour éviter de vous retrouver aux prises avec des conséquences dramatiques.

Et vous; avez-vous été contraint de tout risquer pour vous rendre où vous êtes aujourd’hui? Comment?

Racontez-nous votre histoire?   

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

Pour jouir d’une visibilité privilégiée dans une revue spécialisée, lue par des collègues, partenaires, fournisseurs, compétiteurs et T/A (anciens, en devenir et actuels)… annoncez-vous dans « LA COULISSE ».  

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec « LA COULISSE », votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits Webs et publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les budgets, incluant une option Web sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » offre un topo gratuit sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais « LA COULISSE » ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

« LA COULISSE » lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

« LA COULISSE » vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à « LA COULISSE » pour un bref survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à « LA COULISSE ».

Faites connaître LA COULISSE à vos amis et collègues entrepreneurs / travailleurs autonomes… 

Vous avez apprécié ce billet? Aidez-moi à faire connaître LA COULISSE en partageant ce billet sur vos réseaux sociaux. Pour ce faire, vous n’avez qu’à cliquer sur les icônes des réseaux sociaux que vous utilisez.

Merci.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

Laisser un commentaire

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Quelques régurgitées…

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :