Loading...
You are here:  Home  >  Billets soumis par les membres  >  Current Article

Concilier maladie et travail

By   /  27 mai 2015  /  Commentaires fermés sur Concilier maladie et travail

En tout temps, employés, cadres, travailleurs autonomes ou présidents de compagnie ont à jongler avec leurs horaires. Certains vont privilégier le travail à la vie familiale, comme cette superviseure qui, un jour, m’a dit « Si ta vie personnelle ne s’adapte pas à ton travail, change de travail! » (J’ai privilégié la famille…). D’autres comme moi choisissent d’accorder la priorité à leur vie familiale et/ou sociale, le travail étant un heureux complément pour les agrémenter.

Mais qu’advient-il lorsque choix, il n’y a pas?

    Print       Email
Un billet signé Lyne Goulet

Concilier maladie et travail

En tout temps, employés, cadres, travailleurs autonomes ou présidents de compagnie ont à jongler avec leurs horaires. Certains vont privilégier le travail à la vie familiale, comme cette superviseure qui, un jour, m’a dit « Si ta vie personnelle ne s’adapte pas à ton travail, change de travail! » (J’ai privilégié la famille…). D’autres comme moi choisissent d’accorder la priorité à leur vie familiale et/ou sociale, le travail étant un heureux complément pour les agrémenter.

Mais qu’advient-il lorsque choix, il n’y a pas? Plusieurs facteurs peuvent faire en sorte de chambouler les projets, de courir à droite et à gauche. Quand la santé (la nôtre ou celle de nos proches) y est, ça peut aller. Mais la maladie, elle, ne connaît pas d’alternative. Par exemple :

En décembre 2014, elle en a assez! La pression est trop forte, la charge de travail, plutôt que de s’alléger, menace d’augmenter considérablement, sans que d’autres ressources soient ajoutées. Bien sûr, il faut payer les factures. Malgré cela, elle décide de retourner travailler à son propre compte, récupérant ainsi sa liberté d’horaire, sa disponibilité pour son mari qui ne va pas très bien. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles elle se sent si stressée. Mais les docteurs finiront bien par trouver ce qui ne va pas. C’est bien beau, tout ça, travail autonome… liberté, mais encore faut-il user de stratégie. Une conversation avec son employeur tourne, de façon surprenante, très bien. Loin de vouloir lui mettre des bâtons dans les roues ou faire preuve d’insensibilité à son égard, il convient avec elle de rémunérer ses services sur une base contractuelle, en payant sur présentation de facture, le temps qu’il trouve un remplacement adéquat. Encouragée et enthousiaste, elle entame son démarchage pour trouver d’autres clients. Elle pourra enfin faire ce qu’elle aime vraiment, de la correction et révision de textes. Le volet comptabilité demeure une option, autant maximiser sur ses talents, non? Sa remplaçante entre en poste et elle la forme en ne laissant rien au hasard. Elle rédige même un cahier de charge pour faciliter la tâche à « la nouvelle ». Le jour de son départ définitif approche. Son employeur, content de voir que la transition s’est passée de si belle façon, lui recommande des clients potentiels, lui ouvre même quelques portes. L’avenir s’annonce radieux! Si ce n’était de l’état de santé de son mari, qui ne s’améliore pas, tout serait parfait!

5 janvier 2015, après un temps des Fêtes plutôt « ordinaire », c’est la catastrophe! Entré d’urgence à l’hôpital, ses reins ayant lâché, son mari est diagnostiqué d’un cancer de la moelle épinière. Dialyse, chimio, rencontres avec les médecins, elle passe le plus clair de son temps à l’hôpital. Le démarchage en prend pour son rhume. Même ses nouveaux clients, quoique compatissants, la délaissent, n’ayant pas à assumer des retards. Pendant au moins un mois, elle est incapable de se concentrer sur sa « business », déchirée entre ses rêves et un avenir bouché. Remises en question, espoir, incertitude, optimisme, découragement, son esprit est bousculé dans un maelström incroyable.

Cette histoire vous semble-t-elle familière? En tout cas, pour moi, elle l’est, car c’est la mienne. Alors que faire maintenant? Oui, il y a des factures à payer, des médicaments qui n’étaient pas prévus au budget… Oui, les avis médicaux sont contradictoires, parfois… Oui les déplacements sont nombreux… La solution? Pour moi elle est limpide. Je refuse de faire une croix sur mon avenir et celui de ma famille. Pour ce que j’en sais, un nouveau médicament pourrait guérir mon mari dans les mois qui viennent. Pour ma santé mentale, la sécurité de mes enfants, pour l’exemple, aussi, que je dois donner, je dois continuer d’avancer. Je me suis trouvé un emploi à temps partiel, pour les factures, et j’ai continué mon démarchage, pour mes rêves et objectifs. Ces dernières années, j’ai lu quantité de livres sur la persévérance, le « focus », le pouvoir de nos pensées, on m’a démontré, par maints exemples, que l’attitude détermine l’altitude. C’est le temps, aujourd’hui, de me rappeler tout ça, de me concentrer sur l’ICI et MAINTENANT. C’est le plus important pour lui, pour moi… et pour vous. La maladie ne connaît pas d’alternative, nous oui!

lyne-29-dc3a9c-14

  Lyne Goulet

  Pour l’Amour des Mots (et des chiffres)
lgouletpadm.wordpress.com
pourlamourdesmots@outlook.com
  450-502-3418


Pour l’Amour des Mots (et des chiffres)
, votre ressource de choix en rédaction, correction et révision de textes français, tenue de livres et comptabilité générale.

    Print       Email

About the author

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

You might also like...

Dans la foulée du déménagement…

Read More →