Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

C’est quoi l’affaire?

par   /   15 juillet 2015  /   Commentaires fermés sur C’est quoi l’affaire?

« Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. »
Nelson Mandella    

«  Mon succès dépend de moi! »
Michel A. Di Iorio    

Les COULIS de SAGESSE

C’est quoi l’affaire?

Une réflexion signée Michel A. Di Iorio    

Ceux qui transigent directement avec le public ou les payeurs ont l’habitude d’entendre des commentaires comme « c’est donc bien cher! », quand ce n’est pas carrément « … c’est du vrai vol, ça! », et croyez-moi quand je dis que je reste poli. Ces plaintes sont souvent entremêlées de jurons, d’insinuations mesquines et dites sur un ton méprisant, quand ce n’est pas résolument menaçant. Certains s’habituent à l’indignation du payeur, mais il y en a qui, lorsque confrontés à la rogne du client, n’ont d’autre défense que de baisser les yeux…

Le client est en droit de se demander « … c’est quoi l’affaire? » s’il juge qu’elle est irrégulière, trop chère ou abusive. Nous le faisons tous, n’est-ce pas? Pour certains, l’aubaine découle d’une stratégie de marketing soigneusement étudiée, d’autres moins, pour écouler une marchandise en fin de vie utile comme ramasse-poussières. La liquidation de cet inventaire désuet permet au commerçant d’y substituer une marchandise plus en demande, selon la saison et les opportunités, et c’est tout à fait normal; ce sont les affaires. Personne ne se lance en affaires pour faire du bénévolat, n’est-ce pas?

Il y a une abondance de motifs pour justifier l’aubaine qu’on vous présente sur un plateau de plastique; vente à rabais du gérant, vente de liquidation, fin de ligne, fin de saison, caprice du président, et j’en passe. On se demande parfois comment ça se fait qu’un commerçant réussisse à vendre pour si peu quand d’autres n’y arrivent pas. Même s’ils utilisent les mêmes fournisseurs, les écarts de prix sont souvent difficiles à justifier. On a l’impression qu’il y en a qui en profitent…

Je sais que je ne vous apprends rien en vous confiant que personne n’échange quatre trente sous pour une piastre; c’est la nature des affaires. Ce qu’on ne crie pas sur les toits est qu’il y a toujours un motif inavoué sous l’étiquette, bien que ce dernier peut varier autant que la météo. Les aubaines existent pour renflouer les coffres du commerçant, que ce soit par le truchement de l’écoulement d’un surplus de marchandise, ou en se servant de ces produits (parfois désuets, de qualité seconde ou invendus) comme offre promotionnelle pour attirer la clientèle, et c’est parfaitement normal de le faire dans le contexte des affaires courantes.

Mais, au risque de déplaire à certains commerçants, les aubaines offertes aux clients, peu importe le niveau de distribution, découlent parfois d’économies réalisées à l’utilisation d’une main d’œuvre à rabais, et ce n’est pas correct. Je préconise qu’à compétences égales, on doit verser des salaires égaux, sans égard au sexe, à l’ethnie, à l’âge ou à l’origine géographique du travailleur. Le temps est révolu où les importateurs, les manufacturiers et les commerçants pouvaient s’enrichir à l’insu des employés subalternes, malgré qu’il en reste toujours, et c’est grossièrement injuste, selon moi.

Tout le monde qui vit dans notre société occidentale jouit du même droit de bien manger, de se vêtir et se loger convenablement même si certains employeurs, agences sociales et couches de la société (classes sociales) sont d’avis contraire. Nous ne vivons pas dans une société d’élite, et la réalité pour chacun est que le Diner Kraft™ coûte le même prix à tout le monde. En tenant compte de cette réalité, il est totalement normal de vouloir changer de menu de temps à autre pour se donner l’impression qu’il y a mieux dans la vie qu’une boîte de macaroni au fromage!

Employeurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes

Aux employeurs, aux entrepreneurs et aux travailleurs autonomes je dis ceci : ne faites pas la sottise de baisser vos prix au préjudice d’un employé, d’un artisan ou d’un étudiant. Ce ne sont pas des citoyens de deuxième classe, et ils ont les mêmes responsabilités dans la société que vous et moi en termes d’être, d’agir et de pourvoir aux besoins de survie et de l’épanouissement de leurs unités familiaux respectifs en bon père de famille. Ils ont le droit, eux aussi, d’aspirer à mieux, alors je vous encourage à en tenir compte lorsque vient le moment d’accorder un taux horaire, ou une augmentation de salaire. Les histoires d’augmenter les gens d’un pour cent ou d’un pour cent et demi… c’est quoi l’affaire? C’est rire du monde qui œuvre à sueur de front afin que l’employeur ne ferme pas ses portes!

Clients

Aux clients, sachez qu’il est normal que vous trouviez parfois les prix exorbitants, car il y a encore des iniquités dans le réseau de distribution. Je suis d’avis qu’il faut les adresser si l’on veut améliorer le sort des générations à venir. Il faut éduquer notre monde sur les réalités et les limites de l’économie, réelles ou sociales, afin qu’ils comprennent comment ça marche, et pourquoi il y a autant de ventes au rabais pour les uns, mais pas pour les autres. Il faut les éduquer afin qu’ils comprennent la véritable valeur des choses, en passant par la main-d’œuvre et les fluctuations de prix à la consommation. Il faut vulgariser le tout afin d’éduquer les masses à faire de bons choix dans la vie comme à l’épicerie.

C’est en ce faisant qu’ils arriveront peut-être un jour à comprendre pourquoi « … c’est donc bien cher! »

La balle est maintenant dans votre camp…

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

Publicité dans LA COULISSE

pr-sample2

Pour jouir d’une visibilité privilégiée dans une revue spécialisée, lue par des collègues, partenaires, fournisseurs, compétiteurs et T/A (anciens, en devenir et actuels)… annoncez-vous dans « LA COULISSE ».  

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec « LA COULISSE », votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits Webs et publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les budgets, incluant une option Web sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » offre un topo gratuit sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais « LA COULISSE » ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

« LA COULISSE » lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

« LA COULISSE » vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à « LA COULISSE » pour un bref survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

writers29

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à « LA COULISSE ».

Faites connaître LA COULISSE à vos amis et collègues entrepreneurs / travailleurs autonomes… 

Vous avez apprécié ce billet? Aidez-moi à faire connaître LA COULISSE en partageant ce billet sur vos réseaux sociaux. Pour ce faire, vous n’avez qu’à cliquer sur les icônes des réseaux sociaux que vous utilisez.

Merci.

N.B. L’utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Les réseaux

Les réseaux…

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :