Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  En primeur  >  Article le plus récent

Le risque et L’AUDACE…

par   /   31 août 2016  /   1 Commentaire

« Réalisez vos propres rêves, sinon quelqu’un d’autre vous embauchera pour réaliser les siens… » — Farrah Grey


« L’audace se mesure à la passion des uns, et à la jalousie des autres… »
Michel A. Di Iorio

 Les COULIS de SAGESSE   

 

Le risque et l’AUDACE du « j’aurais donc dû » blues…

Une réflexion empirique à l’attention des travailleurs autonomes actuels et en devenir,
signée Michel A. Di Iorio.

Pour donner suite à ma réflexion de la semaine dernière sur le risque, je vous propose un petit tour de piste en compagnie de sa grande sœur, l’audace. L’audace se définit par le CNRTL comme « une qualité de l’âme qui incite à accomplir des actions difficiles, à prendre des risques pour réussir une entreprise considérée comme impossible ». Entre nous, elle est un peu comme la sœur germaine du risque, et elle est déterminante dans le processus décisionnel de la prise de risques. Pourquoi lui prête-t-on parfois un sens négatif? N’avons-nous pas besoin d’audace pour affronter le risque?

En premier lieu, la connotation péjorative de l’audace vient du mépris et de l’effronterie. Pour mieux illustrer, le Petit Larousse suggère, comme exemple, l’attitude d’une personne qui méprise les limites imposées par les convenances; le mépris des lois, des règlements ou des convenances sociales pour son propre intérêt.

La réponse à la deuxième question est « oui ». Avoir de l’audace, c’est avoir du cran ou de la témérité. À moins d’avoir vécu dans de la ouate toute sa vie durant, vous en avez certes fait l’expérience à chaque fois que vous avez hésité devant une décision importante, et c’est bien normal. Vous ne connaissiez peut-être pas les conséquences, ou peut-être que vous les craigniez. De toute façon, vous avez sans doute eu à peser le pour et le contre d’une décision pointue avant de trancher définitivement d’un bord ou de l’autre.

Au risque de me répéter, je n’encourage personne à mettre ni leur gagne-pain ni le bien-être de leurs proches en péril à suite de cette réflexion. Nous sommes tout un chacun responsables des conséquences qui découlent de nos choix, alors je vous enjoins à faire les bons choix, selon votre situation particulière. « Ça fait partie de la game », comme on dit.

http://les-mots-justes.net - Services de rédaction et de traduction

Oser…

Durant les années 1980, je rédigeais une chronique hebdomadaire sur la publicité dans un petit journal local. Un de mes articles était brodé autour de l’histoire d’une jeune femme qui éprouvait de la difficulté à se faire des amis, et davantage à se trouver un amoureux. Elle déprimait de jour en jour, jusqu’au moment qu’une amie lui balança comme remarque qu’elle n’avait qu’à annoncer ses intentions, et le tour serait joué. La remarque ne tomba pas dans l’oreille d’une sourde et fit son chemin jusqu’à la décider de passer à l’acte, alors elle loua un énorme panneau publicitaire situé aux abords d’une route passante. Sur le panneau il n’y avait qu’une jolie photo de la fille, et un numéro de téléphone, rien de plus. Ça n’a pris que quelques minutes avant que son téléphone se mette à sonner. Elle ne s’ennuyait plus depuis qu’elle avait osé passer à l’acte…

On dit de l’audace qu’elle est l’antipode de l’hésitation qui nous habite. On dit aussi que l’audace se tempère différemment chez l’un et chez l’autre. Le fait d’éprouver une difficulté passagère à localiser son audace, ou une difficulté inattendue de déploiement pour faire face à une situation pointue ne justifie pas de tout balancer pour autant. Comme ses cousines, l’audace est souvent imprévisible chez l’une, et dominante chez l’autre, mais elle nous habite tous. Il s’agit de l’apprivoiser afin d’en faire une alliée…

Pour éviter les « j’aurais donc dû blues », il faut faire preuve d’audace. Si vous aimeriez mieux, en revenant d’une soirée, raconter les détails croustillants de votre intervention plutôt que les détails de ce que vous auriez dû dire ou faire, vous devrez oser. Votre conjointe n’y pourra rien. C’est de vous qu’il s’agit. C’est vous qui devez faire ce qui doit être fait, et dire ce qui doit être dit; poliment, calmement, définitivement. Votre intervention vous honorera mieux que vos regrets.

La vie est courte, et on ne peut la rembobiner, alors vivons-la!

À très bientôt…

Qu’en pensez-vous?

Tout le monde a une histoire à raconter. Si vous désirez partager les opportunités qui ont marqué votre parcours, je vous invite à commenter au bas de ce billet, ou sur les réseaux sociaux, et il me fera plaisir de vous répondre. Votre histoire pourrait aider un travailleur autonome en devenir. Je vous invite à la partager dans les pages de LA COULISSE.

Je vous souhaite une bonne réflexion, des affaires prospères, et une abondance de poussières de bonheur!

N’hésitez pas à commenter la présente réflexion, et à partager ce lien avec vos amis et collègues.

Michel A. Di Iorio
Rédacteur en chef et fondateur de 
LA COULISSE
Rédaction et publicité : 514.994.0967
info@lacoulisse.ca

PS — Pour faire partie de ma nouvelle liste de distribution, veuillez m’envoyer un courriel à : info@lacoulisse.ca avec la mention « abonnez-moi ». C’est gratuit!

Références et lectures complémentaires

Sources et guides

Médias écrits

Pour annoncer dans LA COULISSE, cliquez ICI

Publicité dans LA COULISSE

pr-sample2

Pour jouir d’une visibilité privilégiée dans une revue spécialisée, lue par des collègues, partenaires, fournisseurs, compétiteurs et T/A (anciens, en devenir et actuels)… annoncez-vous dans « LA COULISSE ».  

La simplicité vaut son pesant d’or! Avec l’aide de « LA COULISSE », votre site Web peut être en ligne en moins de temps et à peu de frais pour véhiculer votre message! Communiquez avec nous au (514) 994-0967 pour connaitre nos forfaits Webs et/ou publicitaires. Nous offrons des forfaits pour tous les besoins/budgets, incluant une option Web gérée sur plateforme WordPress, accessible aux travailleurs autonomes et aux petits entrepreneurs.

« LA COULISSE » offre un topo sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans « LA COULISSE » à la recherche de novateurs québécois méconnus, et accédez à une multitude d’outils pour vous aider à lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire assez bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais « LA COULISSE » ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

« LA COULISSE » lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

« LA COULISSE » vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à « LA COULISSE » pour un bref survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!


                     D1

Service de la rédaction : 514-994-0967

Écrivez-nous à : info@lacoulisse.ca

Publicité : 514-994-0967

Service d’assistance au client : Cliquer sur l’image ci-dessous.

Puis-je vous aider?

Service d’assistance au client

D1

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrie dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à « LA COULISSE ».

Faites connaître LA COULISSE à vos amis et collègues entrepreneurs / travailleurs autonomes… 

Vous avez apprécié ce billet? Aidez-moi à faire connaître LA COULISSE en partageant ce billet sur vos réseaux sociaux. Pour ce faire, vous n’avez qu’à cliquer sur les icônes des réseaux sociaux que vous utilisez.

Merci.

N.B. L’utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire.

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

1 Commentaire

  1. […] «L’audace se mesure à la passion des uns, et à la jalousie des autres…» Le risque et l’audace […]

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Servir ou mourir…

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :