Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  CHRONIQUE FINANCIÈRE  >  Article le plus récent

Atteindre son marché cible…

par   /   22 janvier 2014  /   Commentaires fermés sur Atteindre son marché cible…

« Attraper le vent et courir après une ombre… » Anonyme

CHRONIQUE – FINANCIÈRE

Les coûts de production et de diffusion associés à la publicité traditionnelle (la télévision, la radio, les journaux, l’affichage extérieur, etc.) la rendent quasiment inaccessible aux communs des mortels. Toutes ces formes de publicité sont généralement hors de portée pour le travailleur autonome débutant, faute de budget. Il faut donc faire preuve d’un peu plus de créativité…

Pour bien des initiés, le temps et l’argent sont des monnaies d’échange interchangeables. Vous pouvez toujours en économiser un si vous dépensez un peu plus de l’autre. Aux terme du présent exercice, votre budget se mesurera davantage en usure de semelles de chaussures qu’en termes de dollars, car vous partirez à l’assaut des portes d’entrée des entreprises de votre zone ciblée pour y laisser une carte de visite affranchie à une quelconque nouveauté; une bricole à la fois mémorable et utile qui affiche vos coordonnées.

Il existe aujourd’hui une sélection presque illimitée de bricoles peu dispendieuses sur lesquels on imprime des messages incitatifs du genre « Appelez-nous pour vos menus travaux » et le numéro de téléphone de votre entreprise. Il suffit de taper « publicité par objet » dans n’importe quel moteur de recherche et vous trouverez plusieurs entreprises désireuses de vous aider.

Le numéro de téléphone inscrit sur la carte de visite et gravé sur le petit cadeau devrait sonner sur un cellulaire que vous êtes disposé à répondre en tout temps, et il y a deux raisons à cela. Comme vous êtes réputé être une maison de service, votre diligence à répondre à l’appel démontrera votre désir sincère de venir en aide à vos clients. L’autre raison relève de la nature humaine. Il risque de s’écouler que peu de temps après avoir laissé votre petit cadeau et votre carte de visite à la réceptionniste avant qu’on vous rappelle. Vous aurez, bien sur, pris soin de lui demander de les remettre personnellement à la personne chargée de la propreté du bureau, dont vous emporterez une carte d’affaire pour effectuer un suivi.

En principe, la sonnerie de votre téléphone ne devrait tarder à sonner, indiquant que vous êtes vraisemblablement tombé sur quelqu’un ayant l’intention d’embaucher une entreprise comme la vôtre, mais n’ayant pas encore initié la démarche. Vous aurez donc intérêt à y retourner sans tarder pour conclure l’affaire.

Cette stratégie, quoiqu’ancienne, fut testée, et elle est reconnue comme fiable. La seule façon pour elle d’échouer, c’est si vous frappez sur un nombre insuffisant de portes.

Croyez-vous posséder suffisamment de discipline personnelle pour solliciter une cinquantaine de nouvelles entreprises chaque jour? Si tel est le cas, et si vous le faites fidèlement, vous aurez sollicité 250 entreprises à la fin de la première semaine, pour un total de 1000 après seulement un mois. Votre entreprise risque de « doubler » sa clientèle en peu de temps.

Le seul incontournable dont vous ne pourrez vous passer est un site Web. Pour ceux qui ne le savent pas déjà, avoir un site Web, c’est un peu comme avoir une brochure ou un catalogue commercial conçu pour promouvoir votre entreprise, ses produits et ses services et l’unicité de votre offre. Comme il est en ligne (sur Internet), votre site Web, votre offre et vos coordonnées sont accessibles à tous les internautes qui le visitent. Il ne vous restera qu’à ébruiter la nouvelle.

Minimalement, votre page Web affichera le nom de votre ville, la mention « 24 heures », le nom du produit ou service que vous désirez annoncer, et la zone ciblée. Les araignées électroniques (bots) envoyées par les moteurs de recherche trouveront bientôt votre page Web, et votre nom s’affichera lorsque quelqu’un dans votre région effectuera une recherche en ligne pour le produit ou service offert. Les moteurs de recherche remplacent rapidement les Pages Jaunes comme ouvrage de référence. Il faut s’ajuster à cette réalité.

Certaines publications, comme LA COULISSE, se prêtent admirablement bien à l’exercice de se faire connaître en raison de leur portée, leur durée et leur coût. 

« Votre marché cible »

Ah oui, j’oubliais… votre marché cible? Il s’agit de la communauté de personnes avec qui vous partagez des intérêts, des qualités, et des valeurs; le groupe pour qui vous aimeriez être la référence privilégiée pour ce que vous offrez. Il comprend les personnes ou les entités à qui vous aimeriez vendre vos produits/services.  

Votre succès dépendra de votre détermination, de votre persévérance, de votre budget et du temps que vous y mettrez!

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

Pour annoncer dans LA COULISSE, cliquez ICI

« LA COULISSE » vous offre un topo hebdomadaire sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais LA COULISSE ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

LA COULISSE lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

LA COULISSE vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à LA COULISSE pour un survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

Cadeaux de bienvenue

Une copie numérisée de l’oeuvre de Napoléon Hill…

« Réfléchissez et Devenez Riche » Cliquez ICI

… et un livre bien connu de Wallace D. Wattles…

« La Science de la Richesse » Cliquez ICI

Une gracieuseté de LA COULISSE

Quill_pen-150x150

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrîte dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient que vous partagiez votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à LA COULISSE.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile et le désir de redonner lui ont valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

Il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine sur les entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

RECOMMANDATION DE LECTURE…

Désir ou dessein

Par destin, ou par désir…

Suite… →
%d blogueurs aiment cette page :